Culture

| Journal d’une sérievore | Octobre #9

octobre 29, 2016

Salem

L’histoire se déroule au 17 ème siècle dans le Massachusetts, dans la petite ville de Salem où se passe des événements étranges d’origine paranormale. Salem retrace donc la tristement célèbre affaires des sorcières de Salem.

 

En cette fin du mois d’Octobre et Halloween approchant, j’étais bien obligé de parler d’une série traitant de fait paranormaux et de sorcières. Et c’est surement l’une des premières fois que je vais vous parler d’une série que j’ai moyennement aimé. C’est un peu à reculons que j’ai entamé cette série, je l’avoue. J’aime énormément les histoires de sorcellerie mais je suis également très difficile en la matière. Je dirais que Salem se trouve à la limite, mais que malgré de nombreux défaut, j’ai quand même apprécié son visionnage. Les personnages, bien qu’un peu trop caricaturaux voir très agaçant pour certains, n’en sont pas moins intéressant et même attachant. Si je devais la comparer à une autre série ce serait probablement Vampire diaries, dont les styles sont très similaires (peut être en moins cucul mais quand même). Dans les grandes lignes, nous nous retrouvons mêlé à l’histoire d’amour entre Mary Sibley et John Alden. Et étonnamment, même si c’est le centre su scénario, leur histoire me laisse indifférente. Les personnages qui m’ont réellement intéressé sont les personnages secondaires tel que Cotton Mather ou encore Tituba. Mary est purement et simplement une garce. C’est un personnage qui a vécu des choses terribles et qui l’ont profondément changé mais elle n’en est pas moins exécrable. Très sincèrement c’est le personnage que j’ai le moins aimé de la série. En deuxième position arrive John Alden, que je n’arrive tout simplement pas à cerner. Ces deux la détruisent chaque personnes qui se trouvent sur leur chemin, même sans le vouloir. Alors oui, cet amour qui ferait tout pour exister peut paraître romantique aux yeux de certains mais pour ma part je n’ai pas adhéré. Le véritable point positif que j’ai pu trouver est l’ambiance générale, que je trouve tout de même pas mal.

En résumé, ce n’est très clairement pas la série du siècle. J’ai bien aimé, mais sans plus. Il est certain que ce n’est pas le genre de série que j’ai l’habitude de regarder, (j’ai horreur des séries cucul qui  se prennent trop au sérieux) mais j’ai voulu me laisser tenter pour celle ci et lui donner une chance. Chose que je ne regrette pas, mais je ne reproduirais pas l’expérience.

Connaissez-vous Salem ? Qu’en avez vous pensé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

3 Mots doux

  • Reply Jill est une fille octobre 30, 2016 at 6:02

    Ah ben moi qui comptais la démarrer prochainement, tu m’as un peu refroidie pour le coup xD
    Je regarderais quand même pour me faire mon propre avis même si tu n’est pas la seule à n’avoir pas accroché… affaire à suivre 😉

    • Reply La plume octobre 30, 2016 at 6:03

      Hahaha désolé ! :p J’avoue l’avoir trouvé un peu fade 😝

  • Reply Julie / hors du temps novembre 16, 2016 at 9:53

    Je n’avais pas entendu parlé de cette série. Ton article m’intrigue, car comme toi, j’aime beaucoup les histoires de sorcières (sans doute parce que j’étais fan de Charmed quand j’étais petite^^ !). Mais bon, à 26 ans, j’aspire à regarder quelque chose de plus intéressant que Charmed 😉
    Est ce que tu as vu Penny Dreadful par hasard ? Même si c’est loin d’être également la série du siècle, elle est intéressante si l’on aime bien l’ambiance gothique-sorcellerie !

  • Je laisse un mot doux